Prime & subsides

Prime à la rénovation d’un logement en Wallonie

En Région wallonne, la prime à la rénovation est accessible aux citoyens qui ont décidé, par exemple, de remplacer leur toiture, leurs portes et fenêtres ou leurs sols, de mettre l’électricit en conformité, d’éliminer la mérule ou d’assécher les murs. Cette aide financière aux travaux d’amélioration d’un logement peut être obtenue sous certaines conditions.

Bénéficiaires

Il convient de remplir un certain nombre de conditions pour pouvoir bénéficier de cette prime. Le citoyen doit ainsi :

  • avoir plus de 18 ans ;
  • être propriétaire ou assimilé ;
  • avoir des revenus imposables inférieurs ou égaux à un certain plafond
  • s’engager à affecter le logement à certaines destinations pendant des durées déterminées (pour plus détails, suivez ce lien) ;
  • accepter des visites de contrôle de l’administration.

Type de logement concerné

Le bien doit être situé en Wallonie et doit être préalablement reconnu améliorable par un estimateur public. Il doit aussi avoir un minimum de 20 ans d’occupation en tant que logement à la date de réception de la demande.

Quels travaux pour quelle prime ?

Tous les travaux de réhabilitation d’un logement concernant la toiture, les murs et sols, la sécurité et les menuiseries extérieures peuvent être pris en compte pour bénéficier d’une prime.

Ils doivent toutefois figurer dans la liste des ouvrages subsidiables de la Région wallonne et être réalisés par un entrepreneur. Un aperçu de cette liste ces travaux est repris ci-dessous avec les primes de base correspondantes.

  • Les travaux de toiture englobent le remplacement de la couverture (8 euros/m²), l’appropriation (adaptation/réhabilitation) de la charpente du logement (500 euros) et le remplacement d’un dispositif de collecte et d’évacuation des eaux pluviales (200 euros).
  • Au niveau des murs et des sols, les travaux concernent l’assèchement des murs (8 euros/m²) afin de s’opposer aux infiltrations et aux remontées humides, le renforcement, la démolition et la reconstruction totale des murs (8 euros/m²), le remplacement de supports (8 euros/m²), l’élimination de la mérule (500 euros) et les travaux destinés à éliminer le radon (500 euros).
  • L’amélioration ou le remplacement du coffret électrique en vue de l’appropriation de l’installation électrique (300 euros) renforce la sécurité du logement.
  • Le remplacement des menuiseries extérieures en vue d’atteindre un coefficient de transmission thermique (châssis + vitrage) inférieur à 1,8 W/m²K (15 euros/m²) pour les menuiseries qui ne respectent pas la réglementation en matière d’étanchéité ou pour remplacer des châssis à simple vitrage.

Variabilité de la prime

En règle générale, le montant de la prime ne pourra jamais dépasser 70% des factures avec TVA. Par ailleurs, elle est modulable en fonction de la catégorie de revenus du ménage du demandeur. Pour déterminer le revenu de référence, il convient de prendre en compte différents facteurs dont les revenus globalement imposables de 2014 pour toute demande introduite en 2016. Veuillez vous référer aux info-conseils logement, dans les Espaces Wallonie et au département du Logement pour obtenir un complément d’information.

Si vous souhaitez rénover votre maison avec de nouvelles fenêtre et portes et bénéficiez des primes liées au remplacement des menuiseries extérieures, demandez-nous une offre de prix ou rendez visite à un de nos distributeurs ! Ou demandez une brochure gratuite pour obtenir plus d’informations.