Prime & subsides

Le nouveau régime de primes en Région wallonne

L’année 2015 s’accompagne de changements importants en ce qui concerne le système des primes en Région wallonne. Depuis le 1er avril, les primes octroyées pour la réalisation de travaux d’économie d’énergie ou de rénovation ont un tout nouveau visage. Le nouveau régime d’aide vise à simplifier la procédure de calcul des primes et à lui apporter plus de clarté et de transparence. Exposé des changements entrés en vigueur ce 1er avril 2015 dans cet article !

Deux catégories de primes

L’ancien régime comptait 60 primes, ce qui offrait peu de transparence et rendait le calcul des primes assez fastidieux. Le nouveau système ne compte que 9 primes divisées en 2 catégories : les primes énergie et les primes à la rénovation. Le budget total pour les primes est rogné de 65.000 à 40 millions d’euros, et la différence est injectée dans des systèmes de prêt à taux zéro. Nous vous livrons un aperçu des travaux éligibles aux 2 catégories de primes.

Les 5 primes énergie

  • Isolation thermique du toit.
  • Isolation thermique des murs.
  • Isolation thermique.
  • Installation d’un système performant de chauffage et/ou d’eau chaude : chaudière au gaz naturel à condensation, pompe à chaleur, chaudière biomasse, chauffe-eau solaire,…
  • Réalisation d’un audit énergétique.

Les 4 primes rénovation

  • Rénovation de toiture : remplacement du revêtement de toit, de la charpente et/ou du système de collecte des eaux.
  • Salubrité, assèchement et stabilité des murs et sols pour lutter contre l’humidité.
  • Installations électriques.
  • Rénovation des menuiseries extérieures de l’habitation (châssis).

A qui s’adressent-elles ?

Une série de conditions doivent être respectées pour pouvoir bénéficier des primes énergie et rénovation. Ainsi, seules les habitations de plus de 20 ans et occupées personnellement par les personnes qui rentrent une demande de prime sont éligibles. Tous les ménages wallons dont les revenus nets imposables ne dépassent pas 93.000 euros y ont droit. Ce plafond permet de toucher presque la totalité de la population wallonne et favorise les bas et moyens revenus. La Région wallonne prévoit également une majoration en fonction des différents seuils de revenus et une majoration de 5.000 euros par enfant à charge.

Trouvez un distributeur près de chez vous