Prime & subsides

Bonus logement en Wallonie : ce qui change (ou pas) en 2015

A partir du 1er janvier 2015, l’octroi d’avantages fiscaux pour l’acquisition ou construction d’un logement sera une compétence exclusive des régions.  La Flandre a déjà fait savoir qu’elle modifierait le bonus logement pour l’exercice 2015.  En Wallonie, l’accord de gouvernement PS – cdH prévoit le maintien de l’avantage fiscal pour les prêts hypothécaires existants.  Et annonce l’étude d’un nouveau mécanisme pour les futurs contrats, sans donner davantage de précisions.

Le bonus logement en 2014

A l’heure actuelle, impossible de connaitre l’avenir du bonus logement en Wallonie.  Plusieurs pistes ont été étudiées : déductibilité plus importante pendant les premières années du prêt, abandon du bonus lors de la reprise d’encours, etc.  Une chose est sûre : le bonus logement coûte cher à l’Etat, près de 2,8 milliards d’euros.

La suppression pure et simple du bonus logement n’est pas à l’ordre du jour.  Beaucoup de ménages sont dépendants de ce système et sa suppression serait ressentie comme un signal négatif.  Celui qui veut acheter ou construire une maison en 2014 continue de bénéficier des conditions actuelles du bonus logement.  La seule différence étant que le bonus logement n’est plus indexé.

La réforme de l’Etat : une influence sur le bonus logement 2015

Actuellement, grâce au bonus logement, l’avantage fiscal peut atteindre 3.120€ par personne et par an (6.240€ pour un couple).  Conséquence de la sixième réforme de l’Etat, à partir du 1er janvier 2015, le bonus logement est transformé en réduction d’impôt à un taux fixe de 45%.  Cette modification pourrait bénéficier aux bas revenus, tandis que l’avantage fiscal pour les personnes avec un revenu plus élevé sera revu à la baisse.  Un économiste d’ING estime la perte à 26 euros par mois pour un isolé (sur base d’un crédit de 20 ans) et 53€ pour un couple à 2 revenus.

En attendant la décision du gouvernement wallon, une chose est sûre : si rien n’est annoncé, la réduction d’impôts pour la souscription d’un prêt hypothécaire sera fixée à 45% dès le 1er janvier 2015.

En Flandre, la situation est moins favorable, puisque le bonus logement se transforme en réduction d’impôt fixé à 40%.  Cela veut dire que l’avantage fiscal est revu à la baisse pour tous les contribuables dont le revenu imposable dépasse 20.600 € par an.  La perte est estimée à environ 1.300€ par an par rapport au système actuel.

Autres avantages fiscaux et primes à la construction/rénovation

Il n’y a pas que le bonus logement qui vous permette de faire des économies.  Vous pouvez aussi bénéficier de nombreux incitants financiers pour la construction ou la rénovation d’un logement.  C’est le cas de la prime à la réhabilitation et de la prime pour le remplacement de menuiseries extérieures de la Région wallonne.

Vous souhaitez faire des économies d’énergie avec des fenêtres isolantes en PVC ? Demandez un devis gratuit en ligne ou prenez rendez-vous chez un de nos distributeurs ! Pour obtenir plus d’informations, demandez une brochure gratuite !