Prime & subsides

Aperçu des primes énergie 2015 en Wallonie

Construire ou rénover de manière éconergétique reste une initiative encouragée au nord comme au sud du pays. Si la Wallonie a imposé un moratoire durant le premier trimestre 2015 sur les primes énergie, de nouveaux incitants sont annoncés à partir du 1er avril. Pour l’instant, on ne sait pas encore avec précision quelles primes seront maintenues ni quelles seront les conditions d’octroi, mais une chose est sûre : le nombre de primes sera revu à la baisse et la procédure simplifiée. Découvrez ici ce qu’on sait déjà sur les primes énergétiques 2015 en Wallonie!

L’Ecopack : prêt à taux zéro

Plutôt que d’investir dans des primes coûteuses et complexes qui suscitent l’effet d’aubaine, le gouvernement wallon souhaite privilégier le prêt à taux zéro. L’Ecopack a été lancé en mai 2012. Cet emprunt à 0 % est destiné aux ménages wallons désireux d’améliorer la performance énergétique de leur habitation par des travaux de rénovation. Pour bénéficier de l’Ecopack, un bouquet de 2 travaux est requis, dont au moins un doit porter sur la performance énergétique. Il existe 4 catégories de travaux éligibles à l’Ecopack :

  • Travaux de performance énergétique (isolation de la toiture, des murs, remplacement des châssis, etc.)
  • Travaux induits réalisés en parallèle de travaux de performance énergétique (parement des murs extérieurs, remplacement des corniches, etc.)
  • Petits travaux économiseurs d’énergie (placement d’un thermostat, de vannes thermostatiques, etc.)
  • Travaux de production d’énergie renouvelable (installation de capteurs solaires thermiques pour l’eau chaude sanitaire et/ou le chauffage)

Jusqu’au 31 décembre, des primes complémentaires pouvaient être déduites des mensualités du remboursement de l’emprunt à taux zéro. On ignore à l’heure actuelle si cette mesure sera encore d’application en 2015.

Quid des primes énergie?

Pour l’instant, rien ne filtre sur les primes énergies 2015. Une seule chose est sûre : les primes seront limitées aux revenus les plus faibles. Les personnes qui bénéficient d’un revenu supérieur au plafond (à déterminer) ne pourront plus bénéficier de primes énergétiques.

Enfin, le nombre de primes disponibles devrait être revu à la baisse. En 2014, on comptait pas moins de 52 primes énergétiques en Région wallonne. Dès avril 2015, ce nombre pourrait passer à huit : 4 primes énergétiques et 4 primes pour la réhabilitation du logement.

Malgré ces changements, il est encore possible de réaliser de belles économies en 2015, tout en préservant la planète. En investissant dans des portes et fenêtres hautement isolantes, vous faites déjà la différence. Demandez un devis ou rendez-vous chez un de nos distributeurs ! Pour plus d’informations, vous pouvez aussi commander une brochure gratuite.